Où suis je ?

icon-car.pngKML-LogoFullscreen-LogoQR-code-logoGeoJSON-LogoGeoRSS-LogoWikitude-Logo
 

chargement de la carte - veuillez patienter...

  44.837789, -0.579180
ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

Devenir éco-volontaire

Eco pour écologie, terme très tendance, vous l’aurez sans doute remarqué…

 

Volontariat, qui diffère du bénévolat dans le sens où cela consiste à donner pendant une certaine durée (une semaine, un mois …) entièrement de sa personne. La plupart du temps, l’éco-volontaire est logé, parfois nourri, et est intégré au sein d’une association qui fonctionne avec peu ou pas d’employés.

Aujourd’hui, le terme « éco-volontariat » s’est quelque peu vulgarisé, chacun essayant de s’accaparer la nouvelle vague de gens prêts à s’investir dans des missions nature (une logique marketing efficace ceci-dit).

L’on trouve des missions éco-volontariat à toutes les sauces, à tel point que même les établissements publics (ex : Fédérations de Chasse…) en proposent. Mais le problème majeur est ailleurs…
________________________________________

En effet, il existe une demande croissante à l’heure actuelle, et d’autant plus dans la protection des animaux. Par le biais d’internet, il est facile de se rendre compte que les questions à la recherche de ces missions se multiplient (forums, sites spécialisés) et restent souvent sans réponse.

Les missions d’écovolontariat avec la faune sauvage sont celles qui ont le plus de succès et sont saturées de demandes, mais actuellement, il reste compliqué de les mettre en place (barrière de la langue, infrastructures…).

Du fait, le terme éco-volontariat est parfois « confondu » avec éco-tourisme par un grand nombre d’organismes qui proposent des missions avec la faune sauvage. J’entends par là que ces missions sont proposées à des prix exorbitants et ne correspondent pas à de réels besoins locaux.

Malheureusement, en dehors de quelques rares structures (A Pas de Loup par exemple), beaucoup ont crées des missions « clé en main » qui sont en réalité très lucratives, et je n’ai pas peur de dire que c’est un réel business.

________________________________________

La problématique est alors de préserver la motivation et l’intérêt du public pour ce genre de mission, qui ne doit pas se sentir désabusé par le business de quelques structures. L’engagement à l’étranger en faveur de la nature doit être accessible au plus grand nombre et respecter le véritable coût du séjour.

Pour cela, mon projet a à cœur d’enrayer cette main mise injuste, et au contraire d’encourager cet élan de solidarité. Je pense qu’il est primordial de soutenir l’engagement des citoyens, qui concrétisent par leurs actes le succès de la sensibilisation mise en place dans notre pays.

Si la faune sauvage est pour moi un symbole de l’urgence écologique actuelle, c’est tout d’abord de par un constat que j’ai souhaité ciblé les missions. Très peu d’informations circulent pour partir ces associations, souvent petites, sans moyens pour communiquer sur leurs actions. Ainsi, il y a une quasi-impossibilité d’entraide. Il est plus que nécessaire à l’heure actuelle de faire le lien entre les demandes de volontaires et les besoins urgents de ces associations.

Enfin, sur un plan plus personnel, ma motivation au sein de ce projet réside bien évidemment dans le fait d’ pour la cause animale, cause qui me tient énormément à cœur depuis toujours. J’ai, depuis des années l’envie de créer un projet en faveur de cette cause, et celui-ci a mûrit petit à petit, jusqu’à prendre sa forme actuelle. En espérant que beaucoup de choses positives puissent en découler et que je saurais l’exploiter afin d’en tirer le meilleur.

 

Me contacter

Contact

Envie d'en savoir plus ?

Besoin de me contacter rapidement ?

N hesitez pas, je serais ravie de lire vos petits mots !