Où suis je ?

icon-car.pngKML-LogoFullscreen-LogoQR-code-logoGeoJSON-LogoGeoRSS-LogoWikitude-Logo
 

chargement de la carte - veuillez patienter...

  44.837789, -0.579180
ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

Village des Tortues – SOPTOM

La SOPTOM « Station d’Observation et de Protection des Tortues et de leur Milieux » Gonfaron, Var (83)

 

Association plus connue sous le nom de « Village des Tortues » dont elle a la gestion : Dédiée à la préservation des tortues et en particulier la Tortue d’Hermann, dernière tortue terrestre à vivre l’état sauvage en France, menacée d’extinction.

La SOPTOM se divise en deux parties :

  • Le Village des Tortues, parc animalier de 2 hectares, accessible au public
  • Le CRCC (Centre de Recherche et de Conservation des Chéloniens) dirigé par des scientifiques.

Présence d’une « clinique des tortues », dirigée par un vétérinaire spécialisé, qui est chargé de soigner les tortues blessées.

Actions

Le Village des Tortues a pour mission de sensibiliser les visiteurs à la situation actuelle de la Tortue d’Hermann (Testudo hermanni). Cette tortue est menacée par différents facteurs (débroussaillage mécanique, incendies, accidents de voiture, chiens, mais encore prélèvements dans la nature, victime de revente illégale ou du syndrome de la « tortue de jardin »…) La visite renseigne également sur la raréfaction des tortues dans le monde, les différentes espèces présentes, les actions menées par le centre.

Effectivement, le CRCC mène des études scientifiques, des recensements et des études de population. Ces travaux servent ensuite à appuyer la cause défendue par l’association, aussi bien auprès des décisionnaires locaux, nationaux, qu’européens.

Cette association a été fondée par un passionné, Bernard Devaux, dont les ouvrages présents sur place vous permettront d’être incollable sur les tortues.

 

L’activité du volontaire :

Vous serez volontaire dans la partie Village des tortues, qui finance le centre de recherche. Le Village des Tortues accueille un grand nombre d’espèces, issues de détention illégale, de saisies douanières, d’abandon divers.

Vous pourrez animer les visites guidées (écoles, groupes d’adultes …), nourrir les tortues (du parc et de la clinique), entretenir le parc & les terrariums, tenir la boutique souvenir, tenir la caisse (billets d’entrée)…. Il y a en principe un roulement dans les activités.

Comme souvent, le matin est consacré au nourrissage (préparation et découpe des aliments, distribution…), et chacun se réparti ensuite les tâches. L’accueil des visiteurs s’effectue le matin comme l’après midi.

Vous pourrez également en apprendre énormément grâce au vétérinaire présent qui reçoit chaque jour, malheureusement, de nouvelles patientes (morsures, carapaces abîmées, brûlures …)

Par ailleurs, l’équipe du centre de recherche vous emmènera parfois sur le terrain réaliser des inventaires « tortues » (selon les besoins et pas plus de 2/3 volontaires à la fois), ce qui est une super expérience !

 

En pratique

Etre majeur et en forme !

Période minimum : 2 semaines

Aimer la vie en communauté et le travail manuel.

Les inscriptions sont gérées par la structure A Pas De Loup

Une adhésion à l’association de 35 € vous sera demandée.

Vous serez logés & nourris, et ceci sans contrepartie financière (assez rare). Il y a encore quelques années, le logement proposé aux bénévoles n’était pas en très bon état et semblait connaitre ses dernières heures (il fallait aimer son côté rustique). Aujourd’hui sont mis à dispositions des appartements dans le centre de Gonfaron (8 places, vie en colocation).

Appelez le plus tôt possible pour réserver votre place car le centre est très sollicité.

S’il y a une forte demande pour ce centre de soin de mai à septembre, ce n’est pas le cas en hiver (hibernation des tortues). Cette période est consacrée aux petits travaux et à la maintenance du parc (enclos, abris, …) et tous les bricoleurs sont les bienvenus.

 

Journée type

Travail de 9h00 à 19h00-19h30 (fermeture du Village) / 17h l’hiver

Pause repas entre 12h30 et 13h30.
Le volontaire dispose d’une journée de congé par semaine.

 

 

 

Mon expérience

Ce fut ma première expérience d’éco-volontaire, et j’en garde un très bon souvenir. J’ai eu la chance de pouvoir aider l’association au sein du CRCC (dans le cadre de mes études), au côté d’une herpétologiste de renom, et j’ai donc moins participé aux activités du Village des Tortues.

Cependant, nous partagions nos ressentis et notre quotidien tous ensemble, et durant mes trois mois sur place, la bonne ambiance n’a eu de cesse d’être présente. L’équipe est sympathique, et l’encadrement est très souple, parfois un peu trop aux goûts de certains volontaires. Cela dépend de ce que venez chercher. A noter qu’un volontaire doit se préparer à être très autonome et avoir le sens des initiatives.

Avant d’arriver, je n’y connaissais rien en tortues, je n’étais pas spécialement sportive, et pas du tout habituée au climat méditerranéen. Je n’avais que 17 ans, et n’avait jamais réalisé de mission éco-volontaire. Cela s’est pourtant très bien passé, car la pratique nous permet d’apprendre vite. Tout est concret, et à vrai dire, l’on est rapidement mis dans le grand bain. Je me suis tout de suite attachée à ses petites tortues menacées de toute part. J’ai dû m’acclimater aux grosses chaleurs, et m’habituer à l’odeur de l’anti-moustique (ne l’oubliez surtout pas !)

Si vous êtes à la caisse en boutique-souvenir, cela peut être l’occasion d’avoir quelques fous rires : en effet, c’est vous qui répondrez au téléphone et donc aux questions les plus farfelues

–       Ma tortue peut-elle sortir de sa carapace ?

–       Une tortue est-elle méchante ?

–       J’ai trouvé une tortue avec une patte écrasée, ça repousse ?

Les volontaires (je ne sais pas si c’est encore le cas), tenaient un cahier avec les plus belles perles. Bref, vous ne vous ennuierez pas !

Les petits plus : l’association accueille des volontaires de toutes nationalités. Durant mon séjour, il y a avait donc 1 Allemand, 1 Canadien et 1 Américaine. L’environnement alentour est très joli, c’est un endroit très agréable. La vie en communauté se déroule de manière un peu roots. Et petite attention supplémentaire, on vous proposera même des repas végétariens.

A savoir : Le climat du Var, parfois écrasant, ne facilite pas toujours la motivation des troupes !

Aujourd’hui, cette association a étendu ses actions au Sénégal et à Madagascar où elle accueille également des éco-volontaires. Surnommés respectivement « Village des tortues de Noflaye » et « Village des Tortues de Mangily-Ifaty », le principe est sensiblement le même.

Contact : « Le village des Tortues », Quartier les plaines, 83590 GONFARON

Tél. : 04 94 78 26 41 – E-mail : soptom@wanadoo.fr / http://www.villagetortues.com

Inscription : A Pas de Loup

Vous y trouverez de nombreux renseignements complémentaires, notamment dans le document PDF « Présentation détaillée »

 
 

=>>> En savoir plus sur la tortue d’Hermann = c’est ici !

 

=>>> Participez à la protection des tortues !

 

 

Me contacter

Contact

Envie d'en savoir plus ?

Besoin de me contacter rapidement ?

N hesitez pas, je serais ravie de lire vos petits mots !