Cusco & Machu picchu

Jan 9
IMG_8418

Après une délicieuse nuit en bus comme on les aime (18 heures en tout) nous voici à Cusco, ancienne capitale de la civilisation Inca, située à 3400 mètres d’altitude. Elle est aujourd’hui connue comme point de départ vers le Machu Picchu.

Nous avons visité la Vallée Sacrée dont les ruines de Sacsayhuamán, ainsi que Moray et les Salinas de Maras.

Les ruines de Sacsayhuaman sont un endroit impressionnant : le site est une ancienne forteresse Inca constituée aujourd’hui seulement de murs, mais faits de pierres énormes assemblées dans le plus pur style Inca : sans mortier et avec un ajustement parfait. Certaines pierres font près de 6 m de haut pour presque autant de large.

L’explication n’est pas très claire quant à savoir comment les incas ont réussit à transporter ces grosses pierres, à les assembler et les hisser les unes sur les autres. Ils ne connaissaient pas la roue ! Beaucoup de théories et pas mal de mystère … En savoir plus

Le site de Moray (ci dessous) est un ancien centre de recherche agronomique Inca, très astucieux, qui permettait d’étudier et de perfectionner les récoltes. Grâce à un système de cercles concentriques de différents niveaux, les températures et l’ensoleillement étaient différents à chaque étage. On parle alors de micro-climats. Un système d’irrigation avait également été mis en place. En savoir plus

 P1050718

Les Salinas  cf photo ci dessous, constituent un paysage surréaliste. Ces parcelles d’eau salées, encore un petit peu exploitées, sont étrangement situées au cœur d’une vallée. Explication : l’eau de source passe par des roches très salées et entraine le sel avec elle. On se promène à travers les parcelles, tout est très calme, quasi personne …

P1050724

 

A Cusco, nos journées se partagent entre balades culturelles, repos, visite de la ville, petits marchés artisanaux (souvenirs …), et bonne bouffe !

Comme je l’avais prévu depuis le début de mon voyage (et les dates ont finalement collées), le Machu Picchu sera pour le 21 Décembre, soit le jour de la fin du monde ! La veille, nous prenons le bus (Cusco- Hydroelectrica : 7h) puis marchons environ 2H30 le long de la voie ferrée pour arriver à Aguas Callientes, mini ville au pied du site.  Cela nous a déjà pris la journée, nous ne trainons pas trop dans la ville car demain : réveil à 3H45 !

En effet, il existe deux options : prendre le bus (9$ l’aller / 17 $ l’aller retour) pour se rendre au Machu Picchu – il faut compter une vingtaine de minutes ; ou bien marcher environ 1H (comme nous) et se préparer psychologiquement à gravir 1700 marches à 4H du matin … C’est dur mais je m’attendais à avoir beaucoup plus de mal. Fanny est un coach parfait. J’essaye d’être le moins boulet possible afin d’arriver avant les premiers bus ! Cela représenterai des longues minutes d’attente et le risque de louper le lever du soleil ! A quelques mètres de l’arrivée, le premier bus déboule et c’est Fanny qui s’élance dans un sprint qui en aurait laissé plus d’un sur le carreau. La place est gardée au devant du troupeau, je la rejoins dans un état semi-flagada et nous voilà parmi les premières sur le site.

P1050738

IMG_8359IMG_8408

 

En haut du mirador, la vue est incroyable. On retrouve toute notre énergie et on enchaine la balade dans les différentes parties du site.

Ancienne cité inca fondée au 15ème siècle, cela aurait été l’une des résidences de l’empereur Pachacutec. Le site aurait également un fort caractère religieux, au vu de tous les vestiges d’édifices sacrés. Redécouverte en 1911 par un archéologue Américain, elle fait partie (depuis juillet 2007) des 7 Nouvelles Merveilles du Monde.

P1050745

Terrasses agricoles

P1050759

Les derniers habitants du site …

 

P1100188La séance pique nique va virer au racket, mais une fois de plus, hors de question de partager, j’ai faim et je ne cède pas à la mendicité, tout mignon soit ce lama.

 

C’est aussi là que l’on rencontré Jérôme, avec qui on a fêté Noël et qui nous a trainé en club tous les soirs. Clubbing au , c’est testé et approuvé ! Beaucoup de monde sur Cusco en cette période de fin du monde (car ville connue pour son énergie spirituelle), où un gros festival devait être organisé (mais finalement tombé à l’eau au dernier moment) Du coup, les gens se sont rabattus sur les clubs et ces derniers étaient pleins.  Ça fait toujours bizarre d’aller se coucher au petit jour … heureusement pour moi, je ne bois pas une goutte d’alcool, j’ai mieux encaissé et récupéré après 4 nuits sur la piste 🙂

 

P1100360

P1050764

 

DSC02176

 

Le réveillon de Noël a été marqué par le traditionnel feu d’artifice, sauf qu’à Cusco (et peut être est-ce pareil partout au Pérou), tout le monde lance ses propres feux d’artifices. Encore à l’intérieur de l’hostel à minuit, on est sorti après avoir entendu les premiers pétards. On entendait du bruit de tout côté, en plus d’apercevoir les très jolis feux de la place centrale (place des Armes). On est monté sur une butte pour être sûr de ne pas en louper une miette, et là, je suis restée bouche bée. C’est l’une des plus jolie choses que j’ai pu voir de ma vie : des milliers de petits feux d’artifices éclataient en même temps sur toute l’étendue de la ville. De la couleur, des étincelles, quelques paillettes, où que vous puissiez poser vos yeux, un feu jaillissait pour aller mourir quelques mètres au dessus des maisons. Nous étions tous les trois surexcités et ébahis devant un tel spectacle inattendu ! Cela a duré une bonne demi-heure, magique et spectaculaire !

 

Petit bonus illustrant la sécurité au Pérou : seul sentier possible, le long de la voie ferrée, train ou pas, même chose !

 
 

  ==> PHOTOS ICI <==

PEROU
 

Certaines photos ne sont pas de moi, mais de Fanny   😎 

2 Commentaires sur “Cusco & Machu picchu”

  1. Hello,
    Depuis le début, je suis ton périple avec grand plaisir. La cause est plus qu’honorable. Bravo. Je pars, comme toi, pour un tour du monde en juin 2014. Le concept est assez similaire. Je visiterai des associations qui préservent l’environnement (nettoyage de sites, reforestation, ….). Tes récits sont passionnants. J’attends toujours avec impatience la prochaine publication, qui comme toujours est dépaysante. Depuis que tu es au Pérou, je suis en alerte. J’ai visité ce pays en 2009 durant 4 semaines. C’est un des pays qui m’a le plus impressionné et le plus marqué. Les gens y sont hyper gentils, serviables et accueillants. De plus, ce pays a une histoire passionnante. Tes récits n’ont fait que de me remémorer de beaux souvenirs: les collectivos, les klaxons des taxis, les couleurs vives. Comme toi, j’ai fait le Macchu Picchu. J’ai longé la même voie de chemin de fer depuis Santa Maria (je crois!!) de nuit, j’ai gravi les innombrables marches à la lueur des Petzl jusqu’à l’entrée du site, puis jusqu’au Wayna Picchu. Au retour, je suis passé aux Salines, pour ensuite repartir à Puno (la ville du « pollo »), l’ile Taquile (nuit chez l’habitant super), Nazca (faut pas avoir le mal de l’air!!), Arequipa (top, Monastère Santa Catalina à faire), Lima (bof! ) et la cordillère Blanche (plein les yeux, plein les poumons). A propos de la Cordillère Blanche, je pense avoir fait le même trek que toi, vu les photos que tu as diffusées. Je suis arrivé dans un hameau, après 3h de piste, pour le départ sur le sentier avec un muletier, qui n’était pas là! J’ai passé la nuit dans la réserve d’une épicerie. Le lendemain, le muletier s’est pointé encore bourré de la veille (il avait marié sa soeur!!). Il a chargé mes affaires et il est parti comme une balle, en sandales. Je l’ai revu que le soir au bivouac. Contrairement à toi, le temps était magnifique. Evidemment il faisait un froid de loup, mais à 4200m, c’est normal!! J’espère que ce pays te marquera autant que moi. Vivement la suite… Bonne route
    PS: Pardon pour la longueur du message…

    Seb d'AixEnPce
    Jan 9, 2013
    • Ouahh quel long message 🙂 Penses à me donner ton lien, je suivrai ton voyage avec plaisir (puisque je serai revenue en France, j’aurai certainement du temps). Le Pérou m’a moins marqué que toi je pense, certainement dû au manque d’amabilité des gens rencontrés, du manque de savoir-vivre ça et là, et de la relation mercantile où que tu ailles. C’est mon ressenti, mon vécu, mais il est différent pour chacun. Côté Nature, rien à dire, une vraie découverte et dépaysement ! Bonne préparation, courage, c’est parfois prise de tête !

      Audrey
      Jan 9, 2013

Laisser un commentaire


Me contacter

Contact

Envie d'en savoir plus ?

Besoin de me contacter rapidement ?

N hesitez pas, je serais ravie de lire vos petits mots !