Ma vie Balinaise

Mai 15
P1070271
 

Ces quinze derniers jours, je suis restée vivre à Ubud, ville balinaise que j’apprécie beaucoup pour son atmosphère positive et sa douceur de vivre.

J’ai effectué mon volontariat dans une structure nommée BAWA (Bali Animal Welfare Association) qui s’occupe des chiens et des chats errants / blessés / traumatisés. Malgré son apparence de carte postale, Bali est loin de faire exception et l’on dénombre des actes de cruauté quotidiennement. De gros progrès sont à faire, mais BAWA travaille dur afin de lutter contre cette violence banale et malheureusement transmise aux générations suivantes.

Depuis 10 mois, je ne m’étais pas vraiment posée aussi longtemps (et seule) dans un endroit. J’ai adoré retrouver le plaisir d’avoir un quotidien, où l’on a ses repères (manger, dormir, emploi du temps), où tout est simple, où l’on ne se pose pas de question : Comment se rendre a tel endroit, Combien ça coûte, A quelle heure, Quels logements, etc … Je me suis crée une petite routine agréable et saine en commençant par :

Réveil à 7 heures avec toujours un magnifique soleil, étirements & abdos en profitant de la vue exceptionnelle que j’ai sur Ubud depuis ma terrasse, musique douce et café !

P1080029

 

20 minutes de longueur dans la piscine, ce qui fait beaucoup de bien, et j’enchaine sur mon petit déjeuner à base de fruits :

P1070753

P1070743

 

Jardin de mon logement

P1070747

P1070758

P1070748

 

La journée, j’étais à BAWA, où les deux semaines sont passées à une vitesse folle ! J’ai vu beaucoup de joie dans les yeux des toutous que j’emmenais en balade, ou des chiots que je prenais dans mes bras le temps d’un câlin, mais aussi beaucoup de détresse chez les chiens blessés ou battus, et chez les chiots pleurant derrière leurs barreaux de cages toujours trop petites pour se dégourdir les pattes. La maman étant absente (écrasée par une voiture, chiots abandonnés volontairement, etc ..), cela leur crée des angoisses terribles, et les décibels de leurs cris en sont proportionnels !

Winny (Golden Retriever) est une chienne qui a été empoisonnée et qui a survécu mais elle est désormais aveugle et pratiquement sourde. Elle était totalement amorphe à mon arrivée, toujours sous le choc, ne bougeant que les yeux. Cela faisait 3 semaines qu’elle se trouvait dans cet état et je me suis dis qu’il serait bon que Winny mette les coussinets dehors ! Effrayée du fait de son nouvel handicap, elle a eu du mal à me faire confiance et à aller plus loin que la clinique, mais on a progressé chaque jour, et à la fin, c’est elle qui voulait me promener !!

moi et winni

bali-2011-b-682

P1080038

 

Comme d’habitude, j’ai créé une fiche de volontariat pour les gens intéressés, mais cette fois ci, c’est vraiment une MENTION SPÉCIALE : si vous pouvez vous y rendre, courez ! Ce centre a désespérément besoin de volontaires, les animaux ont besoin d’amour, de personnes pour les emmener en balade, d’observation constante, d’assistant vétérinaire pour les soins basiques, etc …

DEVENIR VOLONTAIRE A BAWA ? EN SAVOIR PLUS ? CLIQUEZ !

P1070958

 

En triant mes photos, j’ai le cœur serré en réalisant que mes premiers clichés sont ceux de chiots qui n’ont pas survécu. Certains succombent à la maladie de Carré, à des infections généralisées, d’autres à de la malnutrition ou à des parasites … A mon arrivée au centre, le centre a du faire face à une véritable épidémie de la maladie de Carré, très contagieuse mais normalement rare.

P1070964

P1070995

 

MAYA : Mise dans un sac et jetée d’un pont par son maitre, elle est revenue chez lui, miraculée avec seulement une patte cassée, sans comprendre qu’il voulait se débarrasser d’elle. Il a alors pris une pelle pour lui briser les os… Les cris ayant alertés les voisins, certains voulaient récupérer la chienne quasi morte pour faire une offrande au temple ( !!!), d’autres pour en faire des brochettes ( !!!!!) et enfin heureusement, deux villageois étant amis de BAWA ont eu le temps d’appeler l’ambulance de l’association et de faire patienter tout ce petit monde avant l’intervention. Quelques mois plus tard, cette jolie chienne va mieux physiquement mais attends toujours un vrai foyer. Il y a beaucoup de tristesse dans ses yeux, vous ne trouvez pas ?

 P1070971

P1070979

 

Il y aussi des rencontres géniales avec d’autres volontaires venus du monde entier, avec qui l’on se serre les coudes dans ces moments pénibles. Un grand honneur pour moi a été de travailler au côté de Kati Loeffler. Cette femme au charisme incroyable est une vétérinaire de renommée internationale car elle travaille pour IFAW (Fond mondial pour la Protection des Animaux, la plus grande ONG en matière de protection animale et dans laquelle je rêverai de bosser) et a travaillé très longtemps en Chine auprès des Pandas, ainsi que dans la préservation des rapaces, multiplie les articles / publications scientifiques, les conférences internationales, et fait un travail remarquable. Sa carrière est impressionnante ! Elle reste à BAWA durant un mois : sa mission consiste à redresser l’organisation sanitaire, à renforcer les connaissances des vétérinaires Indonésiens, tout comme installer un véritable management dans cette association, qui à l’image du pays, n’a aucune organisation réelle. J’ai adoré discuté avec elle, mais je me suis sentie vraiment minus …

 

Les volontaires (je suis habillée différemment car j’étais en journée off …)

P1080114

P1080116

 
 
 

Autre endroit, autre ambiance avec la visite des rizières de Sidemen, un des trésors de Bali que mon appareil photo peine à restituer … Balade de quelques heures en scooter qui valait vraiment le détour. Magnifique, avec une route parsemée de petits villages tranquilles. Je me suis régalée !

 P1070670

P1070682

 P1070675

 

Le long de la route, les petites échoppes proposent du carburant dans des bouteilles en verre. : 0,40 centimes le litre, pour un mélange étrange, mais qui convient très bien à mon scooter.

petrole myrte

 

Un exemple de la circulation locale

 
 

Invitation au temple avec Wayan

Je me suis liée d’amitié avec cette femme nommée Wayan qui m’a invitée à une cérémonie religieuse Balinaise. Elle vit modestement, ne possède pas grand-chose, mais ne se néglige pas pour aller au temple. Elle possède tous les apparats, et prépare également sa fille dont il faut dompter les longs cheveux.

P1070761

P1070766

 

Je fais connaissance avec son mari, qui ne parle pas anglais mais qui est ravi de m’entendre parler un peu Indonésien. Je suis aussitôt adoptée et nous nous rendons au temple, vêtue de mon sarong, d’une ceinture en soie et d’un kebaya (chemisier) appartenant à Wayan.

P1070774

P1070772

P1070770

P1070779

P1070780

Je suis dévisagée mais ça se comprends : je rentre dans leur monde, et ce ne sont pas des vêtements qui me feront passer pour une Balinaise. Mais ce n’est pas désagréable, cela ressemble plus de l’étonnement et de la curiosité qu’autre chose. Je ne vois pas de regard désapprobateur. Wayan m’entraine par la main vers la zone de prière. Je copie ses mouvements, mains jointes, pouce sur le front. Nous allumons un encens et brûlons quelques pétales de fleurs. Un prêtre passe et nous colle quelques grains de riz sur le front. Ils tiendront quelques heures à peine. La musique est omniprésente : la troupe de musiciens, appelée « gamelan », joue dans différents recoins du temple et cette cérémonie a tout l’air d’une grande fête. La religion hindouiste à Bali est colorée, animée, accompagnée de ces encens envoûtants, et même de danses de femmes du village. Où que l’on pose les yeux, il se passe quelque chose…

 

 

P1070789

P1070841

 
 

Une fois de plus, je me rends à un spectacle de danse balinaise

P1070690

P1070716

 

Balade en fin d’après midi dans les rizières entourant UBUD

P1070737

P1070734

 

Quelques offrandes déposées près de ma chambre, on ne sait jamais par qui ni quand, c’est aussi ça Ubud !

P1070739

 

Petit temple en centre ville d’Ubud, où des offrandes sont apportées tous les jours

 

Balade au supermarché où je ne m’étonne plus de retrouver la marque « Bonne Maman » dans le monde entier.

P1070742

 

Je quitte Bali pour Sumatra, dernière étape avant la Thaïlande !

 
 

  ==> PHOTOS ICI <==

BALI

 

4 Commentaires sur “Ma vie Balinaise”

  1. C’est terrible de se dire que partout dans le monde, et même dans un endroit qui a l’air si magnifique, des personnes sont capables de faire subir des atrocités aux animaux…

    Mai 22, 2013
    • Hé oui, je l’ai découvert en arrivant ici 🙁 🙁 Mais c’est aussi le cas à Sumatra, et j’ai envie de dire, un peu partout en Asie. Bouark …

      Audrey
      Mai 23, 2013
  2. Ces paysages de rizières sont magnifiques.
    Tu as eu de la chance de pouvoir assister à ce spectacle traditionnel.
    C’est magnifique.

    Juil 22, 2013
    • Merci pour tous tes commentaires sur le site 🙂 Effectivement, c’était un moment privilégié

      Audrey
      Juil 22, 2013

Laisser un commentaire


Me contacter

Contact

Envie d'en savoir plus ?

Besoin de me contacter rapidement ?

N hesitez pas, je serais ravie de lire vos petits mots !