Quito – Capitale de l’Equateur

Nov 28
P1030826

Visite du Quito Colonial (quartier historique) et du Quito Moderne (aussi appelé le Mariscal ou le Gringo-Landia, car zone très touristique, peut être trop …). Ça fait très « cool » de détester le Mariscal et de dire qu’on a mis les pieds uniquement au Quito Colonial. Ça en frôle le ridicule à force d’entendre ça à tout bout de champs. Bref, perso, j’ai passé 3 jours dans le Quito Colonial, et une journée au Quito Moderne.

Le Quito Colonial a du charme, avec ses rues toutes en pentes, ses façades historiques, ses petites ruelles en pavés, et ses habitants en habits traditionnels. La visite est assez sportive, ça grimpe ! Et comme j’ai envie de voir une grande partie des lieux recommandés, je ne chôme pas.

La Basilique est superbe, il faut dire que je suis très réceptive à la beauté de ce type de monuments. La visite est plutôt insolite, puisque pour atteindre l’une des deux tours, il faut passer sur un pont en bois situé dans le grenier (si l’on peut dire …). Niveau sécurité, c’est assez limite. Etant habituée à une sécurité excessive en France, je me fais donc la remarque, et m’amuse de la tête un peu décontenancée d’autres touristes européens.

 

Un des vitraux de la Basilique

L’intérieur de la Basilique

Également, l’Eglise de la Merced (sublime, intérieur avec de multiples décorations on or), l’Eglise et le Couvent de San Francisco  …

 

Le Palais Présidentiel

 

L’ambiance est de mise le dimanche matin, les grandes places sont animées par des danseurs traditionnels !

 Place de San Francisco

 

Très connue, la Calle de la Ronda, une rue très animée avec ses boutiques, restaurants, marchands ambulants et folklores. Le premier soir, je décide d’y manger, et à la sortie, il faisait nuit. Mauvaise idée de rentrer à pied, même si mon hostel n’est pas loin. Le gérant du resto me dit que ça ne risque rien, étrange car j’ai entendu 1000 recommandations là-dessus. Je me dis que j’aurais la possibilité de prendre un taxi si je ne le sens pas. Trois rues plus loin, l’ambiance est si glauque que je monte dans le premier taxi venu, qui s’étonne de me trouver là ! Après un petit sermon qui me remet les idées en place, je réalise que, malgré avoir bien préparé mon voyage, je reste parfois inconsciente de mes décisions. Bref, tout va bien et c’est l’essentiel.

 

Voici la vue depuis le haut du téléphérique, très joli, mais qu’est qu’il fait froid ! De nuit, les lumières de la ville sont magnifiques.

 

Anecdote originale pour l’Équateur : il est très dur de trouver du café ! Enfin du vrai ! Car on vous servira de l’eau chaude avec un pot de poudre de café à côté, ce qui donne un résultat assez mitigé …

 

Mitad del Mundo : Milieu du monde

C’est l’attraction de Quito. Il s’agit d’un monument (cf photo) et d’une ligne, où tout le monde se prête au jeu de la photo. Sauf que petite erreur ! La vraie ligne se trouve à 300 mètres de là, au cœur d’un petit musée nommé Inti Nan.

 

 Un panneau mensonger, et le plus drôle c’est que tout le monde (ou presque) le sait !

 

A Mitad Del Mundo, c’est surtout axé tourisme, petits magasin souvenirs, restaurants … c’est tout ! Lorsque je demande aux femmes des petites échoppes où se trouve la vraie ligne, elles me certifient que c’est ici (ce qui est faux) Elles n’ont jamais entendue parler d’une autre ligne ni d’un musée. Heuu … c’est un peu bizarre quand même non ? Je tente ma chance une dizaine de fois, et j’abandonne. Comment est-ce possible de connaitre aussi mal son pays ? Je me pose encore la question.

 

Et voici la vraie ligne, à 300 mètres de là.

 

La vraie ligne se trouve donc au cœur du petit musée Inti Nan. L’entrée coûte quand même 5 $, mais les expériences sont amusantes.  Sur la ligne, lorsque l’eau s’écoule d’un évier, elle ne tourbillonne pas. Par contre, la même expérience à un mètre de la ligne, et vous verrez l’eau tourner dans un sens ou dans l’autre selon que vous soyez du côté hémisphère Nord ou hémisphère Sud. C’est ce que l‘on appelle la force de Coriolis !

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

De même qu’il est possible de faire tenir un œuf sur un clou !

 

Tenter de marcher sur la ligne est difficile, on ressent l’attraction des deux hémisphères et on perd l’équilibre ! Le jour de ma visite, peu de monde, tout au plus une vingtaine de personnes. Mais le Président de l’ était présent, en visite non officielle, avec sa famille. Sa femme étant belge, j’ai donc eu droit à la visite avec le Président et en français s’il vous plait ! Pas impressionnée (puisque je ne l’avais jamais vu avant), c’était plutôt amusant de voir les gardes du corps et les quelques yeux écarquillés autour de notre groupe. J’ai été prise en photo, car dans la confusion, certains ont du penser que j’étais de la famille du Président (je suppose).

Star d’un jour en Equateur, qui l’eut cru ?

J’ai également fait quelques rencontres très sympas sur Quito, un gros coucou si vous êtes de passage sur le blog 🙂

 
 

   ==> PHOTOS ICI <==

EQUATEUR

  

2 Commentaires sur “Quito – Capitale de l’Equateur”

  1. Paysage légèrement désertique mais à voir ! Je m’arrêterai au musée la prochaine fois 🙂 il y a aussi mindo qui est à voir absolument.

    Ufferte Olivier
    Jan 4, 2013
    • Je suis allée à Mindo mais je m’y suis ennuyée, malgré les quelques colibris bien sympathiques. Il y a quand même pas mal d’activités mais c’était trop pluvieux lors de mon passage. Tu trouves que les paysages autour de Quito sont désertiques ?

      Audrey
      Jan 5, 2013

Laisser un commentaire


Me contacter

Contact

Envie d'en savoir plus ?

Besoin de me contacter rapidement ?

N hesitez pas, je serais ravie de lire vos petits mots !