Premiers pas sur un nouveau continent

Jan 19
P1050868

Après 13H d’avion, avec un vol retardé de 4h, et un décalage horaire de 6h, j’arrive à Auckland toute reposée car j’ai passé, pour une fois, presque tout mon vol à dormir comme un loir.

Les premières minutes sont saisissantes : les gens sont aimables, souriants, sentent bon le shampoing ; aucun rabatteur de taxis ne me hurle dans les oreilles à la sortie de l’aéroport ; le bus public ne sent pas l’urine et le chauffeur m’indiquera même très patiemment où est mon hostel … Dans l’après midi, je me promène dans le centre d’Auckland, premier contact avec la . Il ne fait pas si chaud (et nous sommes en été) mais la balade est agréable. La zone portuaire est animée, mais c’est bien le seul endroit.

Nous sommes pourtant le 31 décembre … Les filles qui partagent ma chambre me proposent de faire le réveillon avec elles. Pas envie. Leur programme semble être de se prendre une bonne cuite, accompagné d’un look minijupe + gros maquillage noir. Je décide tout de même de me préparer et de sortir au hasard, on verra bien … La seule robe que j’ai dans mon sac vient de l’Équateur, trouvée dans une friperie pour pas grand-chose. Elle fait l’affaire puisque je n’en ai que des compliments. Je n’ai que mes tongs Decathlon pour mettre avec, mais peu importe, la robe est longue et on les voit pas  🙂

P1050794Je me dis que ça pourrais être sympa de se rendre dans la SKYTOUR, histoire d’avoir une jolie vue sur la ville … Je m’y rends mais me fait refouler un premier coup par le portier car seules les personnes de plus de 20 ans peuvent entrer. Je souris en lui en expliquant que j’ai quand même 25 ans ! Aucune négociation possible. Il lui faut une preuve, et j’ai laissé mon passeport à l’auberge. Hop hop hop, demi-tour, je vais le chercher et reviens en le lui mettant sous le nez. Cette fois ci, j’entre enfin. C’est plutôt chic, il y a du beau monde, et quelques acrobates qui font leur show ça et là à l’aide de cordes suspendues depuis le plafond.

Je me dirige vers l’ascenseur car je veux m’éloigner de la foule et accéder à l‘étage de verre afin d’avoir enfin une vraie vue sur Auckland. Les portes s’ouvrent et je me glisse dedans. Lorsque les gens me demandent à quel étage je souhaite aller, je leur réponds : le plus haut ! J’apprends que cette partie est inaccessible car privée : je dégaine mon joker = la moue dépitée 😥

Bayu, un Indonésien présent dans l’ascenseur, me propose d’être son invitée. Il a droit à deux invités ce soir, et je peux l’accompagner à la soirée du Nouvel An si j’en ai envie. Encore ma bonne étoile ! Je le suis jusqu’à une petite réception, où je m’inscris dans un registre, tout est très sérieux. Je ne comprends pas tout de suite, il me parle de 10 000$, j’apprends qu’il est millionnaire et que la soirée va être cossue. Nous arrivons enfin tout en haut de la tour, où la vue à 360° est à couper le souffle. Les gens sont tirés à 4 épingles,  les nappes sont en soie, les chaises en velours bordeaux, les petits fours sont disposés de manière symétrique sur le buffet où l’on trouve aussi les cocktails à volonté.

Cherchez l’intrus ! J’ai l’impression que je vais être démasquée d’une seconde à l’autre. Il y a 48heures, j’étais encore au Pérou, dans la poussière et la crasse, dans le camion de sel de Gégé !

Je me sens toute petite lorsque j’apprends que les gens ont payé leur soirée 10 000 $ simplement pour pouvoir y être admis. Ce sont les 2/3 de mon budget tour du monde.

Lorsque le feu d’artifice éclate, la vue est incroyable. Je souhaite la bonne année, un peu malgré moi, à un tas de gens que je ne connais pas mais qui sont tellement contents de prendre tout le monde dans leurs bras que vous ne pouvez pas refuser lorsque c’est votre tour. Entre autre, l’ingénieur qui a dessiné la Skytour, le directeur général de celle-ci, quelques PDG, des élus de la ville, quelques politiciens, quelques rentiers vivants sur des yachts toute l’année …

Nous allons au casino, où étant désormais membre du club, je peux profiter de jetons gratuits tous les soirs. Je mise au Blackjack et gagne 10$. Pas trop mal pour une première ! La fatigue se fait sentir, et je décide de rentrer, où je retrouve les filles de ma chambre vomissant dans les toilettes, dans un triste état. Le maquillage ayant coulé, l’ambiance est plus Halloween que Nouvel An.

P1050838

Auckland, ça sera aussi l’occasion d’aller visiter Waiheke Island (très joli), petite île à 45 minutes de ferry de la ville, puis Parnell et Ponsoby, quartiers d’Auckland que j’ai trouvé vraiment ennuyants.

P1050826

Les gens aiment bien les tracteurs en Nouvelle Zélande, mais pourquoi toujours près ou carrément sur la plage ?

P1050837 P1050859

 

Enfin, voici un oiseau nommé Oystercatcher (Haematopus unicolor), autrement dit Huitrier Pie.Cette sous espèce est commune sur les plages Néo Zélandaises, mais endémique au pays !

P1050853

 
 
 

  ==> PHOTOS ICI <==

Nouvelle Zélande

 

4 Commentaires sur “Premiers pas sur un nouveau continent”

  1. Incroyable histoire ! Je t’en souhaite des dizaines d’autres dans le même genre ! 😉

    Cécile
    Jan 20, 2013
  2. Quelle aventure !
    Ceci dit, je me suis aussi retrouvé dans une soirée chic en Nouvelle-Zélande avec une une robe de The Warehouse (le magasin le plus cheap du pays, genre Lidl) achetée à l’arrache $10 et pied nus car les chaussures de rando, ça passait vraiment pas…

    Jan 20, 2013
    • Ah ah, les chaussures de rando, c’était ma seconde option 🙂 Tu as préféré quel coin en NZ ?

      Audrey
      Jan 22, 2013
  3. Je ne connais que l’île Nord et j’aime bien Wellington et Taupo. Et le Tongariro National Park est immanquable. Mais, à part Auckland, j’ai aimé tous les coins, y compris Palmerston North que tout le monde hait ! (ce n’est pas non plus l’endroit à faire absolument ceci dit)
    J’explore bientôt Taranaki et Coromandel, les deux seules régions de l’île Nord que je ne connais pas et puis, bien sûr, l’île Sud.

    Jan 30, 2013

Laisser un commentaire


Me contacter

Contact

Envie d'en savoir plus ?

Besoin de me contacter rapidement ?

N hesitez pas, je serais ravie de lire vos petits mots !