Péninsule de Kenaï – Homer

Juil 29
P1020506 - Copie

[Article sur le Sea Life Center à venir très rapidement]

 

Depuis quelques jours, je me trouve à Homer, petite ville portuaire située au sud-ouest de la péninsule. Après une grisaille prononcée, le soleil est revenu et ça change tout de même l’ambiance : la nature reprends des couleurs et il fait nettement moins froid. Le contraste est tel qu’il m’est difficile de quitter ma polaire en rando mais cela ne m’empêche pas d’avoir le visage tout rouge quelques heures plus tard.

Que dire d’Homer ? Le centre à proprement parlé n’est pas des plus attractif mais cela s’explique par le fait que toute l’attention des touristes se tourne vers le « Spit« . Ce terme désigne une longue bande de terre s’avançant dans la mer, où se trouve le port, commerces et excursions vers les îles voisines.

Étoile de mer et plage de sable noir dû à l’activité volcanique toute proche

 

Mon hostel (hostel = auberge de jeunesse) se trouve à proximité de la plage, ce qui me permet d’aller quotidiennement me balader à marée basse et d’y trouver tout sorte de choses (l’avantage de la marée basse 🙂 ) J’adore cette chasse au trésor ! En revanche, je n’ai pas emmené mes bottes avec moi, et malgré mes chaussures GORE TEX (résistantes à l’eau), il m’arrive parfois de mettre le pied là où il ne fallait pas … (l’inconvénient de la marée basse) Et piouf ! Voilà ma jambe qui rétrécie de 15 cm, le tout dans une boue semi vaseuse...

Je revois aussitôt l’air catastrophé et abattu de mon père avec son expression favorite pour annoncer le drame : « T’as encore goillé !! » En bon patois, il fallait comprendre que nous avions, moi ou mon frère, parfois les deux, encore trempé nos chaussures dans l’eau, et que cela se solderait de manière assez comique avec mon père pieds nus et l’un de nous avec une paire de chaussettes digne de celles que l’on accroche à la cheminée avant l’arrivée du père noël.

Ici, pas de père Noël, pas de chaussettes de rechange, et personne pour me rouspéter après. C’est dans ces moments là       – où tu vois ton pied s ‘enfoncer de secondes en secondes, où tu sais que pour avancer, tu vas devoir prendre appui dessus et donc qu’il va encore s’enfoncer un peu plus  –   que tu sais que tu voyages seule 😀

 

Ci dessous, une loutre de mer (Enhydra lutris). C’est une espèce qui a failli disparaître et qui se reconstitue très lentement. Impossible de dire pourquoi celle-ci est morte.

 
 

Quelques heures plus tard, un Pygargue à tête blanche (Haliaeetus leucocephalus), un rapace souvent pris pour un aigle. Son nom local est « Bald Eagle »

           

 

Et enfin, voilà le plus mignon : un petit Phoque que j’ai dérangé pendant sa sieste ! (Phoca vitulina) – Vidéo à venir 🙂

PLUS DE PHOTOS ===> ICI <===

 

4 Commentaires sur “Péninsule de Kenaï – Homer”

  1. Très beau 🙂

    Amélie Teillet
    Juil 29, 2012
  2. Magnifique photos !

    Shani
    Juil 30, 2012
  3. quel talent

    GALLO
    Août 6, 2012
  4. sympa ton blog, c’est avec plaisir que nous suivons ton parcourt ,
    congratulation pour les photos de Bald Eagle !
    warmest regards de AC et JL

    heintz anne christine
    Août 11, 2012

Laisser un commentaire


Me contacter

Contact

Envie d'en savoir plus ?

Besoin de me contacter rapidement ?

N hesitez pas, je serais ravie de lire vos petits mots !